Description du projet

C’était en 2003 je crois, nous avons eu l’idée avec quelques amis de faire un cover en essayant de coller vraiment aux disques de 1971 à 1979. Après le succès à la Coopérative de Mai de Clermont-Ferrand, le buzz aidant, nous avons fait une tournée de 20 concerts dont l’Olympia à Paris rempli, c’était très excitant.

A chaque fois, nous faisions chanter une chorale dans chaque ville sur Another Brick in the Wall sauf à Paris à l’Olympia où c’était la chorale qui avait chantée à Clermont-Ferrand. C’était l’expédition avec 3 bus complets car il y avait les enfants, les accompagnants adultes et les clermontois qui voulaient revivre ce moment après avoir vu le concert à la Coopérative de Mai. Morgane de Cocoon faisait partie de la chorale, elle avait déjà une voix qui faisait rêver, c’était 3 ans avant de rencontrer Mark.

Je me rappelle qu’on avait monté des systèmes guitares / claviers assez énormes avec Jérome Piétri le guitariste. N’ayant pas les moyens d’avoir tous les claviers vintages nécessaires je me souviens avoir samplé avec un Emu IV énormément de formes d’ondes note par note des sons Floyds créés avec mes vieux synthés (Oberheim , Eminent , VCS3 , Minimoog) pour que ce soit plus simple, avec des fois des sons au pédalier en jouant de la guitare en même temps, et un bon simulateur d’Hammond ( VR760 Roland) qui pour moi a des simulations de drives et roues phoniques bluffantes, avec un Rhodes et un Minimoog en rack bien sûr. On avait un peu une usine à gaz tous les deux.

Deux ans après on a vu des Tributes to Floyd se créer, notamment un anglais , un australien et un canadien, et des français du sud mais qui reprenaient plutôt The Wall en entier, donc je ne vois peut-être pas trop l’intérêt de le refaire.