Description du projet

C’était en 2002. Mon fils s’est retrouvé à l’Ecole Internationale avec des anglais. Ils avaient 14 ans, ils jouaient des reprises des Ramones, The Hives, des Stooges. Il leur a dit qu’il faisait un peu de batterie, ils n’avaient pas de batteur, ça s’est fait naturellement. Ils ont commencé à composer dès leurs 15 ans, et j’ai été surpris; cela ressemblait à du Led Zep mélangé à du AC/DC avec un Chris Boulton en lead singer qui avait la voix entre Bon Scott et Robert Plant.

On a fait des maquettes en 2005. La suite : une signature chez Discograph et une B.O. de film, HellPhone, un genre de teenage movie de James Hut en 2007 pour lequel ils ont composé 3 titres. Puis un premier albumNothing Ventured Nothing Gained, en 2007, très classic rock avec 3 singles en playlist radio, et ensuite 2 autres albums, 3 tournées au compteur, et un album en préparation pour 2015.

C’est vraiment le meilleur groupe de rock anglais (à part le frenchy à la batterie) vivant en France.